vmc double flux thermodynamique

La VMC double-flux thermodynamique : tout savoir

La ventilation est un élément indispensable dans une habitation. Elle permet de renouveler l’air et de réduire la pollution intérieure. Elle est indispensable pour des raisons de santé, mais aussi pour le bon entretien de la maison. L’air vicié peut être à l’origine de moisissures. Pour assurer une bonne ventilation de l’air, la VMC, un double-flux thermodynamique est une solution efficace. Qu’est-ce que cet appareil exactement ? Comment l’installe-t-on ? Quel est son prix ?

Qu’est-ce que la VMC double-flux thermodynamique ?

La VMC double-flux thermodynamique permet la circulation de l’air dans les pièces et le chauffage en hiver et la climatisation en été. Elle aide au renouvellement de l’air et permet également un meilleur confort thermique. En effet, un air plus sec est moins difficile à chauffer. Ainsi, le coût du chauffage diminue.

Comment fonctionne la VMC thermodynamique ?

La VMC est une VMC thermodynamique qui repose sur différents éléments :

  • Un échangeur thermique ou échangeur de chaleur qui assainit et renouvelle l’air.
  • Un réseau de tuyaux d’évacuation ;
  • Une pompe à chaleur aérothermique (PAC) ou PAC air/air qui récupère l’air vicié pour créer de la chaleur en hiver, ou du rafraîchissement d’air en été.

La VMC double-flux thermodynamique est le résultat des étapes suivantes :

  1. L’appareil évacue l’air humide.
  2. La pompe à chaleur réversible est capable de récupérer les calories de l’air vicié pour créer la chaleur ou la climatisation nécessaire en fonction de vos besoins.
  3. Après l’élimination de l’air vicié, celui-ci est remplacé par de l’air frais provenant de l’extérieur.
  4. L’air neuf passe dans le système de chauffage pour être refroidi ou réchauffé. Il est ensuite diffusé dans les pièces d’habitation par une unité intérieure en soufflant.

Ce système vous permet de réaliser des économies d’énergie tout au long de l’année en réduisant les pertes de chaleur dues au processus de ventilation.

Les limites de cet équipement

Il est essentiel de réaliser que la VMC a besoin d’énergie pour fonctionner. Si votre maison n’est pas bien construite ou si elle est située dans un climat froid, il est probable qu’elle consomme plus d’énergie.

Le résultat ? L’économie d’énergie réalisée par le système de ventilation sera compensée par une utilisation plus fréquente de l’électricité. C’est la raison pour laquelle la VMC thermodynamique est suggérée pour le sud de la France ou dans les maisons extrêmement bien isolées(maison passive ou maison basse consommation, par exemple).

Découvrir aussi  Cuisine blanche et bois : inspirations pour décorer sa cuisine

Si votre maison n’est pas adaptée à la VMC thermodynamique double flux, vous pouvez opter pour la VMC autoréglable ou la ventilation simple flux hygroréglable. Cela vous permettra d’obtenir une meilleure ventilation de votre logement.

Comment installer une VMC thermodynamique ?

La VMC double-flux thermodynamique : tout savoir

Pour installer une VMC thermodynamique, il faut faire appel à un expert. En réalité, il est nécessaire d’installer des bouches d’aération et le récupérateur d’air ainsi qu’un système de tuyaux d’évacuation dans votre maison. Pour améliorer l’esthétique de votre maison, il est nécessaire de couvrir les tuyaux d’évacuation ainsi que les différents éléments du système.
D’autre part, il est essentiel de considérer la mise en place de la pompe à chaleur. Cela peut signifier qu’il y a des tâches importantes à effectuer.

C’est la raison pour laquelle l’installation est généralement confiée à un RGE (reconnu garant de l’environnement) expérimenté. Il s’agit d’un organisme spécialisé qui est reconnu par l’État.

VMC thermodynamique Prix et aides à la rénovation

La VMC thermodynamique à double-flux peut constituer un investissement. À l’achat, elle coûtera entre 1 000 et 3 000 euros. En incluant l’installation, il faut compter entre 7 000 et 15 000 euros pour le matériel ainsi que la main d’œuvre.

Pour réduire les dépenses de votre projet, vous pouvez demander des aides à la rénovation thermique pour mettre en place le système de climatisation mécanique double-flux (VMC).

MaPrimeRenov’

MaPrimeRenov’ est une aide de l’ANAH à laquelle tous les ménages peuvent prétendre. Elle permet de financer une partie des travaux d’une maison construite depuis plus de deux ans.

Le montant de ces primes dépend de vos revenus et des travaux que vous réalisez.

L’éco-prêt à taux zéro concerne la rénovation complète.

Les ménages peuvent également demander l’éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ) pour financer l’installation de VMC dans le cadre du « bouquet de travaux  » (isolation des combles, associée à une modification du système de chauffage). Vous pouvez ainsi entreprendre une rénovation massive et rendre votre logement plus écologique.

Le crédit éco-PTZ est assorti d’un coût d’intérêt nul pour les consommateurs. Il est ouvert à tous, et peut être combiné avec Prime Energie et MaPrimeRenov‘. Il peut atteindre jusqu’à 30000 EUR payables en 15 ans.