repulsif-moustique

Quels sont les moyens les plus efficaces d’arrêter les moustiques ?

Pourquoi les moustiques nous piquent-ils ?

Nous avons tellement peur de nous faire piquer par les moustiques que nous oublions un fait crucial : avant de devenir des suceurs de sang, les moustiques sont des insectes qui se nourrissent principalement de nectar et du jus des fleurs. Les fleurs attirent les moustiques et sont essentielles à leur survie, mais certaines variétés permettent de les repousser.

Il est important de savoir que les moustiques utilisent un large arsenal d’outils pour « chasser ». La chose à laquelle ils sont le plus sensibles est le CO2 et les métabolites que nous créons (respiration et souffle, transpiration et particules lipidiques et acides libérées).

Les moustiques sont ainsi attirés par les signaux chimiques (faute de mieux, nous les appellerons odeurs) que nous générons par évaporation.

Plus un élément de notre corps émet des odeurs et des senteurs, plus il attire les moustiques. C’est le cas des paumes (particulièrement chargées en sueur et en bactéries) et des chevilles, du dos, des aisselles… Ils ne résistent pas aux associations d’acide lactique et de c02, par exemple ; c’est pourquoi les moustiques aiment aussi les buveurs de bière !

C’est ce mélange de molécules, dont fait partie l’ammoniac, qui est enivrant pour les moustiques vivant chez l’homme.

On peut donc imaginer que c’est un peu comme pour le nectar des fleurs : s’ils apprécient l’odeur, ils sont attirés et consommeront le nectar, mais dans le cas où les molécules que les fleurs émettent sont désagréables, ils préféreront rester à l’écart.

Comment choisir le bon produit anti-moustique ?

Il est d’autant plus crucial de se prémunir contre les moustiques que le moustique dit tigre a déjà occupé une grande partie du pays. Comment choisir parmi les différents produits à appliquer sur la peau et le corps, les sprays anti-moustiques, les diffuseurs à brancher sur une prise électrique, les spirales à brûler, les répulsifs d’ambiance à ultrasons à base d’huiles essentielles, les bracelets anti-moustiques… ainsi que les applications pour smartphones ou les pièges à moustiques ?

  • Répulsifs classiques
  • Répulsifs alternatifs
  • Anti-moustiques d’extérieur
  • Les anti-moustiques d’intérieur
  • Les pièges à moustiques

Répulsifs classiques

La famille des répulsifs comprend principalement les répulsifs cutanés qui s’appliquent sur la peau. Ils sont généralement disponibles sous forme de sprays (dans ce cas, il faut éviter de les vaporiser directement sur le visage). Il existe également des roll-on et des stick.

Les répulsifs naturels

Les produits chimiques qui agissent contre les moustiques ne sont pas sans danger et vous pourriez être tenté de choisir des alternatives plus douces. Elles sont de plus en plus courantes et sont généralement vendues en pharmacie ou en parapharmacie qui inspirent confiance. Par exemple, les bracelets sont à la mode et populaires auprès des parents qui pensent qu’ils sont sans danger pour les enfants. Les bougies à la citronnelle sont une autre option ; les sprays et flacons d’essences de plantes, géranium, citronnelle, huiles essentielles ; les lampes à ultraviolets ainsi que les porte-clés, les appareils à ultrasons et les applications anti-moustiques pour smartphones.

Mais, les tests que nous avons effectués ont montré que leurs allégations contre les moustiques ne sont pas fondées. Cela ne vaut pas la peine de les avoir chez vous. Les ultrasons ne fonctionnent pas, qu’il s’agisse d’un appareil à brancher, d’un appareil portable ou d’une application pour smartphone. Les huiles essentielles non plus. Les bracelets ne sont pas en mesure d’arrêter les morsures, pas plus que la bougie à la citronnelle.

Découvrir aussi  Comment trouver une chambre bébé complète et pas chère en 2022

Quant aux géraniums, plantes ou autres, ils ne peuvent empêcher les moustiques femelles assoiffées de sang de piquer.

Notre suggestion pour les éloigner de votre maison

Cet insecte est très proche de nous. Pour enrayer sa propagation et sa dissémination, retirez de votre maison tout récipient susceptible de contenir de l’eau stagnante. Ne laissez rien à l’extérieur, y compris le bouchon d’une bouteille d’eau ou un fruit tombé. Lorsqu’il commence à pleuvoir, le bouchon retourné se remplira d’eau et des fruits qui sont partis pourrir. Ils deviendront alors des zones de ponte idéales pour les moustiques femelles. Si le moment est bien choisi, la centaine d’œufs qui y sont pondus se développeront en de nombreuses larves, qui se transformeront en moustiques adultes si l’on n’y prend garde. Voici les mesures que vous devez prendre lorsque le temps est clément.

  • Videz, au minimum toutes les semaines, les tasses, le fond des jardinières et des pots à vase et tous les récipients, y compris les rebords de fenêtres. Nettoyez-les pour vous débarrasser des larves. S’ils sont trop grands pour être soulevés, placez du sable ou un mince filet d’huile à l’intérieur du pot pour empêcher les larves de se former.
  • Les barils de pluie, ainsi que les autres récipients de stockage de l’eau utilisant un tissu ou des grilles à mailles fines, sont propices au développement des larves.
  • Retournez le récipient ou le seau d’arrosage s’il n’est pas utilisé quotidiennement. Un fond stagnant suffit à attirer les moustiques.
  • Apportez tout ce qui peut servir à stocker l’eau sur votre terrasse ou dans le jardin : bâches, parapluies, brouettes, jouets…
  • Jetez les vieux pneus, ramassez les fruits tombés et débarrassez-vous de tous les objets qui pourraient stocker au moins un peu d’eau qui traîne dehors.
  • Assurez-vous qu’il y a des poissons rouges dans votre bassin, si vous en avez un. Ils consomment les larves de moustiques.
  • Veillez à prendre soin de votre piscine. Ce n’est pas le meilleur endroit pour la ponte des moustiques si vous l’utilisez fréquemment, car les moustiques aiment l’eau stagnante. Si l’eau n’est pas remuée, elle deviendra un terrain de reproduction parfait. Il faut la bâcher, ou la chlorer fréquemment.
  • Assurez-vous de vérifier régulièrement les drains et les gouttières. S’ils sont bouchés, ils retiendront l’eau.
  • Une eau qui n’est pas trop importante pour éviter la formation de poches d’eau stagnante.

Veillez à choisir les bons vêtements

S’il fait beau, il est recommandé de s’habiller avec des vêtements amples et lourds afin que les proboscis des moustiques ne puissent pas pénétrer dans le tissu. Vous devez couvrir la plus grande partie possible de votre corps (bras et jambes) et éviter de porter les couleurs sombres et vives qui attirent les moustiques.

Assurez-vous d’avoir des prises électriques répulsives pour les moustiques

Les prises électriques qui repoussent les moustiques libèrent des principes actifs dans l’air pour repousser les insectes. Elles peuvent être placées dans le salon ou la chambre à coucher, dans les zones où les moustiques ont tendance à piquer. Cependant, même si elles sont efficaces, il ne faut pas en abuser car elles sont imbibées de pesticides qui pourraient être nocifs pour l’environnement et la santé.

Les plantes à pouvoir répulsif sont recommandées.

Les plantes ayant une odeur de citronnelle sont les plus efficaces pour éloigner les moustiques. D’autres plantes qui ont des odeurs fortes sont susceptibles de repousser la force. Il s’agit de la verveine citronnée, de la mélisse, des géraniums odorants et de nombreuses plantes aromatiques.