implants capillaires 1 1.jpg

Quand faire des implants capillaires ?

En France, comme dans d’autres pays, hommes et femmes sont sujets à une perte de cheveux. En effet, l’alopécie est souvent causée par divers facteurs tels que le stress, les maladies et parfois même les traitements médicaux. De nos jours, il existe une intervention chirurgicale pour y remédier. La FUE fait partie des techniques modernes afin de traiter la calvitie en implantant des greffons. En effet, cette technique d’implant capillaire consiste à prélever des unités folliculaires sur une zone donneuse pour une implantation sur la zone dégarnie du crâne afin de reconstituer la chevelure et obtenir ainsi un résultat naturel. Sachez que ce traitement est dédié aux hommes tout comme aux femmes souhaitant en finir avec leur chute de cheveux.

Divers atouts des implants de cheveux par FUE

L’implant capillaire par FUE est réalisé par une intervention sous anesthésie locale et ne cause ainsi aucune douleur physique. Aussi, voyons les divers avantages des implants de cheveux par FUE :

Aucune cicatrice

Les implants capillaires par FUE ne laissent aucune cicatrice sur la zone donneuse. Cette technique d’implants capillaires ne laisse aucune plaie apparente après l’opération pour permettre à la zone donneuse de se régénérer. Le processus de cicatrisation est rapide et reste imperceptible à l’œil nu, quelle que soit la longueur des cheveux.

Effet naturel

C’est le principal atout des implants de cheveux par FUE. En effet, l’implant capillaire offre un résultat naturel grâce à la finesse des greffons. Sachez que la technique des implants capillaires est idéale pour les cheveux courts puisque celle-ci permet de réaliser tous les styles de coiffure.

Réduction de l’inconfort postopératoire

Il faut préciser que le patient ne sentira aucune douleur même si l’anesthésie commence à faire moins d’effet pendant la transplantation de la greffe FUE. C’est ce qui différencie les implants de cheveux par FUE aux autres.

Désinfecte la chevelure

Comme la technique de FUE est une intervention réalisée avec énormément de précision, les résultats des implants sont visibles dès que l’opération est finie. En effet, cette technique se base sur le fait de prélever directement les greffons pour être implantés à un autre endroit.

Implant capillaire calvitie

Signes qui aident à déterminer l’utilité de faire des implants capillaires

Il faut rappeler que le choix de recourir à des implants capillaires revient à chaque patient. Toutefois, il existe de multiples signes qui conditionnent le fait de pouvoir procéder à une greffe de cheveux :  

  • La perte de cheveux ;
  • Le stade de la calvitie ;
  • L’âge du candidat.

Perte de cheveux

Dans le cas où la perte de cheveux commence à devenir fréquente et abondante, le mieux est de faire des implants capillaires. C’est, d’ailleurs, la meilleure manière de réduire les zones dégarnies qui se trouvent sur votre cuir chevelu. En revanche, il faut vérifier que la calvitie est stabilisée afin de garantir la durabilité et la réussite de la transplantation des greffons. Le cas échéant, celle-ci peut toucher les différentes zones du cuir chevelu qui pourrait causer ensuite un déséquilibre sur le volume de la chevelure. Toutefois, il est toujours possible de refaire l’opération en faisant une nouvelle transplantation de greffe de cheveux pour remplir les zones manquantes tout en préservant la zone donneuse. Dans tous les cas, se rapprocher d’un expert et demander conseil auprès d’un spécialiste sont toujours conseillés. Un diagnostic capillaire réalisé par des experts est toujours favorable pour faire une séance d’implantation en greffe de cheveux.  

Découvrir aussi  Quelle est la durée de vie d'une culotte menstruelle ?

Stade de calvitie

Hommes et femmes sont touchés par les problèmes de chutes de cheveux ; et ce, partout dans le monde. À titre d’information, une chute de cheveux qui n’excède pas les 1000 par jour reste sans conséquence. En d’autres termes, si la chute de cheveux va au-delà de 1000 par jour, c’est le signe annonciateur de la calvitie.

En fait, la calvitie est catégorisée en 7 niveaux où chaque stade de la calvitie représente le degré de perte de cheveux de façon croissante. Ainsi, le niveau 1 de calvitie est le plus faible et le niveau 7 est le plus élevé. À partir du niveau 2 de calvitie, une greffe de cheveux est déjà envisageable où la calotte crânienne et les golfes frontaux commencent à être visibles. Ainsi, ils ne seront plus visibles.

Il est impérativement déconseillé de transplanter une greffe de cheveux à un patient atteint de calvitie de niveau 1. 

Cela évitera d’abîmer les cheveux en bonne santé du patient.

Âge

L’implantation ou greffe de cheveux est fortement recommandée à partir de 30 ans. En effet, c’est à partir de cet âge que la perte de cheveux commence à se stabiliser et l’implant capillaire connaitra de bons et excellents résultats.

En conclusion, la perte de cheveux peut toucher les femmes comme les hommes, et ce peu importe leur âge. C’est pourquoi les cliniques spécialisées proposent diverses techniques pour regarnir la chevelure des personnes souffrant d’alopécie et/ou de calvitie. Avant de réaliser une greffe de cheveux, connaitre le stade de la calvitie reste un facteur à ne pas négliger. Certains attendent parfois leurs 30 ans puisque c’est le moment propice où la calvitie commence à se stabiliser. Enfin, le mieux est de consulter des spécialistes et experts pour vous aiguiller.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *