revetement ravalement choisir.jpg

Ravalement de façade : quel type de revêtement choisir ?

Vous souhaitez rénover ou embellir la façade de votre logement ou de votre bâtiment ? Il existe sur le marché plusieurs types de revêtements extérieurs qui offrent une protection optimale contre l’humidité et une excellente isolation thermique. Chacun d’entre eux possède des caractéristiques propres. D’où la question de connaître le type de revêtement qu’il convient de choisir pour son chantier. En lisant ce guide, vous en apprendrez plus sur ces différents types de revêtement et comment faire le bon choix.

Les différents types de revêtements de façade

La façade d’une maison peut subir la pollution citadine ou environnementale. Il faut donc l’entretenir par un revêtement pour éviter qu’elle ne subisse de graves dégradations. Lors de votre choix, vous devez opter pour le meilleur revêtement pour votre façade. Une fois posé, vous ne pourrez plus changer votre revêtement pendant environ 10 ans.

Si vous manquez de connaissances dans le domaine, l’idéal serait de confier cette tâche à un professionnel. Ces experts, à l’instar d’Iso & Face, pourront vous accompagner dans le choix du revêtement et dans la prise en charge complète du chantier. Voici les différents types de revêtement performants retrouvés sur le marché :

Le classique revêtement crépi ou l’enduit

Ce revêtement protège de l’humidité et offre au logement une isolation thermique et phonique. L’avantage avec le crépi quand il est bien posé sur la façade est sa facilité d’entretien et sa pérennité. Si par contre, il est mal posé, il ne faudra que quelques mois avant qu’il ne commence à se dégrader.

Le bardage en bois

Qu’il soit en bois naturel ou en composite, le bardage en bois se compose de clins pouvant être peints ou lasurés. Si votre façade est abîmée, vous pourrez les utiliser pour la camoufler. Ils sont très souvent utilisés en rénovation. La pérennité d’un bardage bois varie selon la qualité du bois et de son entretien.

Le bardage métallique

Ce bardage peut s’utiliser pour une installation rapportée. Sa fonction dans ce cas ne concerne pas que l’esthétique. Cependant, on peut l’utiliser pour isoler sa maison (on parle de bardage double peau dans ce cas).

Le bardage PVC

En plus d’être moins coûteux, c’est un bardage qui peut facilement imiter le bois. Aussi, les clins en PVC ne nécessitent pas de traitement particulier pour l’entretien. Vous pourrez le bardage nettoyer avec une éponge et un peu d’eau s’il se salit.

Le bardage-ciment composite

Encore appelé fibre ciment, le bardage-ciment composite est très résistant, durable et ne pourrit pas. Il résiste aux insectes, à l’eau, au feu, à toutes les conditions météorologiques et aux moisissures.

Les plaquettes de parement

Si vous possédez un budget restreint et que vous désirez rénover votre logement dans un style rétro, ce revêtement de façade est un excellent choix. Faciles à poser, les plaquettes (en terre cuite, en béton ou en pierre naturelle) peuvent se fixer sur la façade grâce à une colle et un joint particulier.

Découvrir aussi  CANMP, le service parfait pour le financement de travaux

revêtement de façade

Comment choisir le bon revêtement pour la façade de votre maison ?

Le revêtement de façade n’est pas un projet que l’on réitère fréquemment. En effet, même s’il s’agit d’une obligation, il est exécuté que quand la façade de son logement se retrouve dans un état de dégradation extrême. Une fois le revêtement posé, il tiendra des années avant de devoir le changer à nouveau.

Pour choisir le revêtement à appliquer sur la façade de votre logement, il faut tenir compte de certains critères essentiels :

  • la durabilité et les performances de la matière,
  • l’esthétique,
  • le rapport qualité/prix,
  • l’entretien nécessaire,
  • le facteur écologique.

De plus, il s’agit d’un projet qui nécessite un véritable investissement et du temps. C’est l’une des raisons pour lesquelles il est recommandé de confier le chantier à des experts du domaine pour éviter d’éventuels désagréments.

Comment préparer votre maison avant le ravalement de façade ?

Tout d’abord, vous devez obtenir les autorisations nécessaires à la réalisation du chantier de revêtement. Ensuite, il faut procéder à un diagnostic de la façade pour examiner son état général. Normalement, un ravalement s’effectue sur des murs extérieurs sains et durs. Il faudra donc réaliser des tests appropriés pour s’assurer de l’état du support.

Des actions correctives nécessaires devront être engagées avant de commencer les travaux de revêtement. Ce diagnostic vous permettra également d’estimer le budget à engager pour les travaux. L’objectif à travers les actions correctives est de supprimer toutes les saletés présentes sur la façade avant sa rénovation. Pour un mur sale, le nettoyage haute pression serait l’idéal. Si par contre les murs sont poreux, utilisez une brosse métallique pour frotter et retirer les résidus de poussière. Vous pouvez ensuite y appliquer un traitement anti-mousse.

Prévoyez un produit hydrofuge pour traiter la façade si des infiltrations d’eau sont la cause de moisissures sur les murs intérieurs de l’habitation. Si des fissures sont repérées lors du diagnostic, il faudra les colmater. Si ce sont de micro-fissures, vous pouvez y appliquer une peinture sous-couche de fixation pour la correction. Si les dégâts sont en revanche conséquents, optez plutôt pour un enduit de rebouchage ou un mastic spécial extérieur.

Coût et calendrier d’un projet de rénovation de façade

Pour nombre de propriétaires, l’un des aspects majeurs concernant la rénovation de façade est le budget à prévoir. Il faudra intégrer dans le budget les coûts des matériaux de construction et des permis, les coûts de main-d’œuvre et le coût des décorations.

Concernant le prix moyen pour rénover une façade, il varie entre 30 et 120 €/m2. Cela dépend du service sollicité : nettoyage simple, un ravalement complet ou une isolation par l’extérieur. Une fois le budget déterminé, il faut définir le calendrier des travaux. Cela dépend généralement du projet à réaliser. En effet, certains projets peuvent être exécutés en un week-end tandis que d’autres peuvent durer plusieurs semaines.

Si vous souhaitez la fin de votre projet pour une date spécifique, définissez une date d’achèvement avec quelques jours de marge pour les imprévus. Vous pourrez ainsi boucler le chantier dans les temps tout en étant paré à toute éventualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *