comment fabriquer et utiliser son assouplissant maison

Comment fabriquer et utiliser son assouplissant maison ?

adoucissant-maison

La recherche de l’adoucissant DIY idéal pour le linge est souvent problématique : certains sont polluants, d’autres sont trop parfumés et peuvent provoquer des irritations cutanées. C’est pourquoi nous vous proposons six recettes simples pour fabriquer votre propre adoucissant à la maison, une solution économique et écologique.

Vous avez le choix entre un adoucissant fait avec du vinaigre, à base de bicarbonate de soude et du sel, à la lavande, ou à l’acide citrique.

Quelle est l’utilité d’un assouplissant ?

L’assoupissant est aussi appelé adoucissant. Il est utilisé pour éviter que le linge ne soit pas trop rugueux ou trop dur lors du lavage en machine. Il aide à rendre la matière de la ligne plus douce et plus moelleuse.

L’adoucissant est utilisé lorsque l’eau est dure. Pour ceux qui habitent dans les zones d’eau calcaire. Sachez qu’une eau dure peut réduire l’efficacité des produits d’entretien et entraîner une consommation excessive d’agents nettoyants. Le calcaire s’incrustera dans les fibres textiles et rendra la matière plus dure lors du lavage en machine.

Si vos vêtements ne sont pas rêches au lavage, vous n’avez pas besoin d’utiliser d’assouplissant !

Pourquoi privilégier l’assouplissant maison ?

Contrairement aux produits vendus dans les supermarchés, les assouplissants maison ne contiennent pas de produits chimiques. Ces derniers contiennent des parfums synthétiques, des conservateurs et des tensioactifs, qui sont souvent des allergènes.

Les assouplissants commerciaux sont mauvais pour votre lave-linge, car ils provoquent l’accumulation de résidus dans votre lave-linge au fil du temps.

Les ingrédients pour fabriquer son assouplissant maison

Pour fabriquer son assouplissant maison, les ingrédients qu’il faut utiliser sont :

  • Vinaigre blanc : une dose ;
  • Bicarbonate de soude : une dose ;
  • De l’eau : trois doses ;
  • Huiles essentielles de votre choix : 10 à 20 gouttes ;
  • Un saladier ;
  • Une bouteille vide.
adoucissant-bicarbonate-soude

Assouplissant maison : recettes

La fabrication d’un adoucissant naturel à faire chez soi est très simple, et peut être réaliser en se procurant et en suivant bien les instructions. Nous allons vous montrer six recettes pour rendre vos vêtements doux sans aucun effet secondaire sur la santé et l’environnement. Quant aux parfums, on peut ajouter quelques gouttes de son huile essentielle préférée.

1.) Adoucissant maison au vinaigre

L’ingrédient le plus populaire pour adoucir les vêtements naturellement est le vinaigre. Pratique, peu coûteux et vraiment très efficace, le vinaigre seul ou associé à d’autres ingrédients adoucit, désodorise et nettoie parfaitement les vêtements.

La préparation est très simple : faites un mélange de 5 litres de vinaigre et 40 gouttes d’huile essentielle 100 % pure dans un récipient avec couvercle, puis remuez vigoureusement.

L’utilisation du vinaigre est recommandée pour rehausser les vêtements foncés, mais aussi pour éliminer les taches de sueur typiques qui gâchent les blancs. Contrairement à d’autres produits similaires, cet adoucissant biologique préserve également la santé de la machine à laver. Il facilite l’élimination du calcaire, des résidus de savon et des moisissures.

Versez le produit dans la cuve de l’adoucisseur avant de rincer. Pour les petites et moyennes lessives, une demi-tasse est suffisante, tandis que pour les grosses charges, une tasse est préférable.

Si vous préférez ajouter les huiles essentielles uniquement au moment du rinçage, il faut ajouter une dizaine de gouttes par lavage dans la baignoire.

2.) Assouplissant maison à base du bicarbonate de soude et du sel

Avec seulement deux ingrédients très bon marché que nous avons dans notre garde-manger, nous pouvons préparer un excellent adoucissant pour le linge à faire soi-même. Ce sont le bicarbonate de soude et le sel. Il vous suffit de 300 g de sel, 50 g de bicarbonate de soude et 20 gouttes de votre huile essentielle préférée.

A Lire aussi  La pergola bioclimatique bois pour être au frais durant l’été en respectant l’environnement

 Versez les ingrédients dans un récipient avec couvercle : d’abord le sel avec les gouttes d’huiles essentielles, puis le bicarbonate de soude. Vous pouvez également ne mettre le bicarbonate de soude qu’au moment du lavage pour profiter au maximum de son action neutralisante.

La dose par lavage est de 2 à 3 cuillères à soupe, il suffit de mettre le mélange dans le tambour avant le rinçage. Si vous mettez du bicarbonate de soude séparément, 10 g par charge suffiront.

3.) Assouplissant maison à la lavande

Un autre adoucissant textile DIY vraiment efficace est la combinaison de vinaigre, de bicarbonate de soude et d’huile essentielle de lavande. Pour le préparer, verser 80 g de bicarbonate de soude, 1 litre de vinaigre et 20 gouttes d’huile essentielle de lavande dans le récipient.

Veillez à mélanger d’abord le bicarbonate de soude avec le vinaigre comme dans la recette, puis ajoutez l’huile de lavande. La dose est de deux cuillères à soupe pour une petite charge et de 8 pour des charges plus importantes.

Non seulement la lavande dégage une odeur agréable et durable, mais elle possède également des propriétés rafraîchissantes, tonifiantes et relaxantes.

4.) Assouplissant maison : recette à l’acide citrique

Pour préparer son assouplissant maison simple, tout ce dont vous avez besoin est un récipient en plastique, deux litres d’eau distillée et 200 g d’acide citrique, que vous trouverez facilement chez des herboristeries. Le processus est rapide et facile. Dissolvez l’acide citrique dans l’eau en les mélangeant, puis ajoutez quelques gouttes d’huile essentielle pour le parfum.

5.) Assouplissant maison : une recette avec conditionneur

Une autre solution largement utilisée, mais pas entièrement écologique, consiste à utiliser de l’après-shampooing au lieu de l’adoucissant traditionnel.

C’est l’idéal pour toutes les femmes qui ne veulent pas renoncer complètement à l’adoucissant ou qui préfèrent ne pas utiliser de bicarbonate.

Commencez par vous procurer un récipient en plastique en forme de bouteille. Versez 250 ml de vinaigre de cidre, 70 ml d’après-shampooing et 50 ml d’eau. Remuez vigoureusement jusqu’à ce que les trois éléments soient homogènes.

6.) Recettes alternatives et conseils

Pour fabriquer un adoucissant naturel maison au pouvoir blanchissant, on peut profiter des propriétés de l’huile essentielle de citron ou d’orange.

Si vous voulez vraiment arrêter d’utiliser de l’adoucissant, voici quelques conseils simples pour éviter d’abîmer vos vêtements et les rendre doux.

Essayez de faire un lavage à basse température. Vous pouvez également utiliser quelques balles de tennis dans la machine à laver. Les balles aideront à éliminer l’électricité statique qui rend vos vêtements rigides.

adoucissant

Comment utiliser votre assouplissant DIY ?

Sachez qu’il faut secouer systématiquement votre assouplissant maison avant chaque utilisation, car le bicarbonate de soude peut s’accumuler au fond de la bouteille. Au lieu de le verser directement sur le vêtement, versez-le dans le bac assouplissant dédié.

Utilisez jusqu’à 50 ml d’assouplissant par machine. Vous pouvez bien sûr le faire avec une lessive maison ou avec du savon de Marseille pour une machine 100 % naturelle !

Questions fréquemment posées

Quelle quantité de vinaigre faut-il mettre dans la machine à laver comme adoucissant ?

La procédure est très simple : il suffit de verser 100 ml de vinaigre dans le compartiment que vous utilisez habituellement pour l’assouplissant et procéder normalement au réglage du lavage que vous souhaitez.

Après avoir appris ces astuces, on oubliera totalement les adoucissants de supermarché et on gagnera du temps et de l’argent.

Vous n’aurez plus à perdre du temps à chercher et à comparer différents produits aux supermarchés. Et vous contribuez au bienfait de la planète. Les personnes sensibles à certains agents dans les produits commercialisés peuvent en profiter, car les parfums à base de produits chimiques déclenchent souvent des allergies et des crises d’asthme.