chauffe eau

Quel chauffe-eau choisir pour son logement ?

Prendre son bain ou sa douche avec de l’eau chaude est une habitude très ancrée dans les pratiques occidentales. Le chauffage de l’eau est donc devenu l’un des éléments les plus importants dans une maison. D’où la nécessité de procéder à l’installation d’un chauffe-eau. Cependant, beaucoup de personnes se perdent dans le choix du système de chauffage adéquat. Découvrez ici un ensemble de critères qui vous permettront de faire votre choix avec beaucoup plus de facilité.

La capacité du chauffe-eau : un critère très important

La capacité du chauffe-eau est sans doute le tout premier critère à prendre en compte pour faire votre choix en matière de chauffe-eau. Pour ce faire, vous devez absolument prendre en compte le nombre de personnes qui habitent le logement. Cela vous permettra de choisir un appareil beaucoup plus adapté à vos besoins. Dans le cas contraire, vous risquez de choisir un chauffe-eau dont la capacité est soit en dessous ou au-dessus de vos besoins.

En général, un chauffe-eau a une capacité variant entre 50 et 300 litres. Ainsi, si vous êtes le seul habitant de votre appartement, vous pouvez choisir un modèle d’une capacité de 50 litres qui pourra satisfaire aisément vos besoins en la matière. La capacité du modèle choisi doit augmenter en fonction du nombre de personnes. Le maximum de 300 litres est recommandé principalement aux foyers avec plus de 5 personnes.

À part le nombre de personnes, vous devez aussi tenir compte des différents types de points d’eau à alimenter ainsi que la fréquence à laquelle vous les utilisez. À titre illustratif, un foyer disposant d’une seule douche consomme à coup sûr moins d’eau qu’un autre foyer qui possède deux douches différentes avec des baignoires pouvant fonctionner au même moment. De plus, les douches hydromassantes consomment aussi plus d’eau que les douches ordinaires ou classiques.

Prendre en compte la qualité de l’eau à chauffer

choisir chauffe eau

Dans votre quête du choix du bon chauffe-eau, la qualité de l’eau à chauffer est une donnée aussi importante que la capacité de l’appareil. Il existe en effet deux types d’eaux en matière de chauffage. Il y a d’une part l’eau avec une faible teneur en calcaire qui est appelée eau douce et l’eau riche en calcaire qui est d’autre part qualifiée d’eau dure.

La nature, la qualité ou encore la dureté de l’eau peuvent varier en fonction de votre région. Par exemple, dans les régions comme les Alpes ou le nord de la France, l’eau a la réputation d’être très dure. À l’opposé, quand on descend un peu plus vers le sud, dans les régions de la Bretagne, de la Corse où encore dans le Massif central, elle peut s’avérer assez douce.

La dureté de l’eau aura donc un impact direct sur le choix de votre chauffe-eau. Vous devez entre autres considérer les caractéristiques suivantes :

  • le type de résistance du chauffe-eau ;
  • le type d’anode de protection utilisé contre la corrosion ;
  • les installations complémentaires à installer éventuellement comme un adoucisseur d’eau.

Plus une eau est riche en calcaire, plus votre appareil doit être résistant. Au pire des cas, vous pouvez faire installer un adoucisseur d’eau et faire passer l’eau à l’intérieur avant de la chauffer. 

A Lire aussi  La pergola bioclimatique bois pour être au frais durant l’été en respectant l’environnement

En effet, lorsque l’eau passe à travers les tuyaux, elle laisse des traces de calcaire. Si celles-ci s’accumulent pendant longtemps, votre chauffe-eau risque d’être endommagé. Cela peut nécessiter des frais de réparation exorbitants. C’est pourquoi il est recommandé de choisir un chauffe-eau résistant en tenant compte de la qualité de l’eau de votre région.

Les économies permises par votre chauffe-eau

Ce qui amène principalement les foyers à changer de chauffe-eau, c’est la réalisation d’économies sur le montant des factures. En payant un nouvel appareil, vous avez la possibilité de vous tourner vers un équipement beaucoup plus économique.

Afin de savoir quel chauffe-eau vous fera réaliser des économies en matière d’énergie, vous pouvez vous référer à son étiquette. Vous pouvez aussi visiter les boutiques en ligne spécialisées afin de faire un comparatif des différentes caractéristiques.

Les chauffe-eau sont généralement classés par ordre de consommation en énergie. Il s’agit de la classe énergétique d’Eau Chaude Sanitaire. Les notes varient de A à G. Un chauffe-eau noté A est censé être très économe sur le plan énergétique alors que ceux entrant dans la catégorie de G sont considérés comme très énergivores.

Toujours dans le but de faire des économies sur le coût de l’électricité utilisée, un modèle ergonomique a été spécialement conçu. Il s’agit du chauffe-eau connecté. C’est un modèle qui peut être piloté à distance et qui fonctionne de manière autonome. Ce dernier mémorise en effet vos habitudes quotidiennes afin de produire exactement la quantité d’eau chaude dont vous avez besoin. Cela vous permettra d’éviter au maximum les pertes d’énergie.

La marque et le prix du chauffe-eau choisi

Il existe une très grande variété de chauffe-eau différents. En se basant sur les performances et les solutions proposées par chaque marque, une sélection des meilleures marques a pu se faire. Il s’agit notamment d’Atlantic, Dietrich, Ariston, Chaffoteaux et Thermor.

En ce qui concerne le prix, il varie aussi en fonction de toutes les caractéristiques précitées ici. Mais en général, vous pouvez vous offrir un chauffe-eau de qualité moyenne à partir de 200 euros. Afin d’optimiser au maximum votre budget, vous pouvez faire un comparatif des différents prix du modèle que vous avez choisi en parcourant les sites de vente en ligne.

Comment fonctionne un chauffe-eau ?

Le chauffe-eau, d’une manière basique, est un appareil électrique qui sert à chauffer de l’eau. Son mode de fonctionnement est presque identique à celui d’une chauffeuse électrique.

À l’aide d’une résistance et d’un thermostat situés tout au fond de la cuve, l’appareil permet de chauffer l’eau à une température moyenne de 60⁰ C chaque nuit. L’eau est ensuite conservée bien au chaud afin d’être utilisée à tout moment de la journée. La conservation de l’eau se fait grâce à la constitution physique de l’appareil qui lui permet de garder l’eau chaude obtenue à une température stable jusqu’à l’utilisation.

Le chauffage de l’eau se fait principalement la nuit puisque c’est pendant cette période que l’électricité est la moins coûteuse. L’eau utilisée pour la douche est donc automatiquement remplacée par de l’eau froide qui sera ensuite réchauffée et utilisée à son tour. Le même processus reprend de façon continuelle et indéfiniment.

VOUS AIMEREZ AUSSI