rouge-pour-la-decoration

Le rouge en déco : mode d’emploi

Couleur intense et puissante par excellence, le rouge est parfois source de débat en déco, et pour cause : mieux vaut savoir le manier pour éviter à la fois les erreurs qui piquent les yeux et les conséquences fâcheuses sur l’humeur… Le rouge est la couleur de la passion et de l’amour. Il n’y a pas d’autre couleur qui puisse exprimer l’amour autant que le rouge. La couleur rouge symbolise une émotion intense, profonde et puissante. C’est un stimulant naturel qui peut augmenter votre niveau d’énergie et vous donner un sentiment d’excitation. Raison pour laquelle peu de gens, d’instinct, l’utilisent sur les murs d’une chambre. Mais tout se discute. Voici quelques conseils pour bien utiliser le rouge en déco. Et pour plus d’informations sur le monde de la décoration, de la maison et de l’habitat, rendez-vous sur ce site qui regroupe énormément de conseils et de vidéos sur le sujet.

Des murs rouges

Quand on dit « des murs », ce serait plutôt « un mur », car en général, on se contente d’une touche de rouge par pièce – le total look étant le plus souvent à éviter (trop de rouge tue le rouge (ou fait juste mal à la tête)). On choisit donc un mur : dans l’entrée, il donnera un style dynamique dès les premiers pas dans la maison ; dans le salon, il donnera une impression de puissance et de confiance en soi ; dans la cuisine, il ouvrira l’appétit s’il est marié à du blanc. Dans la chambre en revanche, si l’on a tendance à l’insomnie, on oublie. Si l’on dort comme un bébé, on peut oser le mur rouge sombre ou framboise foncé au niveau de la tête de lit – le rouge serait en plus aphrodisiaque…

Du rouge sur le sol

Si vous souhaitez ajouter une touche de rouge dans votre déco sans passer par la case peinture, vous pouvez opter pour un tapis dans le salon ou la chambre – évitez l’entrée pour le côté kitsch « je vous déroule le tapis rouge ». La moquette rouge sombre est aussi tout à fait envisageable dans les chambres : elle aiderait même les gros dormeurs à se lever plus facilement (et du bon pied).

Découvrir aussi  Pourquoi vous devriez envisager un bardage extérieur en bois ?

Le rouge en petites touches : avec quelles autres couleurs ?

L’idéal pour faire ressortir le rouge dans une déco est de choisir une base neutre : noir et blanc, gris, beige clair, taupe. L’option la plus contemporaine reste la base en noir et blanc.

Pour assortir le rouge à d’autres couleurs, on joue sur ses teintes et on pense aux couleurs complémentaires : le rouge vif avec le vert (mais non, ça ne fait pas « que Noël », pensez aux plantes vertes et cache-pots rouges) ; le bordeaux se marie à merveille avec le céladon ; le framboise avec le turquoise… Jouez sur les nuances qui se correspondent. Bon à savoir également : le rouge brique adore le chocolat (aux nuances froides).

Et côté matières, alors ?

Si à peu près tout (peintures, meubles, objets, linge de maison) se décline en rouge, vous vous rendrez vite compte que la matière change tout l’effet de la couleur : autant un canapé en velours rouge foncé sera cosy, autant des portes de placard laquées rouges seront contemporaines et pêchues. Il en va de même pour la peinture : un rouge mat donnera un effet doux aux accents rétro, un rouge brillant se fera plutôt froid et ultra moderne.

En conclusion

Le rouge est une couleur audacieuse qui peut être utilisée à petites doses pour donner un coup de fouet à une pièce ou comme pièce d’accent dans les grandes pièces. Il est préférable de l’associer à des couleurs neutres comme le blanc et le noir, car elles permettent d’équilibrer l’éclat du rouge.

Si vous utilisez le rouge comme l’une de vos couleurs principales, assurez-vous qu’il y a suffisamment de blanc mélangé avec lui pour qu’il ne domine pas les autres pièces de votre collection de décoration intérieure.