Chauffage au sol les avantages

Chauffage au sol : les avantages de ce système

Une grande partie des logements français sont maintenant équipés d’un chauffage au sol, il est clair que cette solution apporte un sentiment de confort. Mais il y a aussi des inconvénients, regardons les deux côtés !

Le premier avantage à noter est la chaleur que garderont vos pieds au chaud lors des froides journées d’hiver, lorsque vous franchirez la porte après le travail ou l’école.

Comment fonctionne un chauffage au sol ?

Chauffage au sol hydraulique : les avantages

Il s’agit d’un système de chauffage qui chauffe votre maison à l’aide de tuyaux d’eau, de câbles électriques ou des deux, encastrés dans le sol. Il existe également des planchers chauffants à air, mais ils sont moins courants.

Chauffage au sol électrique

Plus facile à installer vous-même que le chauffage à eau. Si vous envisagez un chauffage par le sol, vérifiez d’abord le type de revêtement de sol que vous avez. Certains types de sols, comme le parquet, ne sont pas adaptés au chauffage par le sol. Le chauffage au sol électrique consiste sur des câbles électriques chauffants dans le style d’une résistance électrique classique.

Chauffage au sol hydraulique

Le chauffage hydraulique par le sol utilise un système à base d’eau, avec des tuyaux sous le sol qui transportent de l’eau chaude. L’avantage de ce système est qu’il peut être facilement relié à votre système de chauffage central, ce qui le rend plus efficace sur le plan énergétique. L’inconvénient est qu’il peut être plus difficile à installer que le chauffage électrique par le sol. Les systèmes de chauffage par le sol humides fonctionnent en faisant circuler de l’eau chaude dans un réseau de tuyaux posés sous le sol. Ces tuyaux sont généralement fabriqués en polyéthylène ou en polyéthylène réticulé (PEX).

Le chauffage par le sol à eau est plus coûteux à installer, mais il est plus efficace et ses coûts d’exploitation sont moins élevés. Le chauffage électrique par le sol est plus facile à installer en tant que projet de bricolage que le chauffage à eau.

Avantages du chauffage au sol

Economique

Le chauffage au sol est également économique à l’usage. Vous pouvez régler la température du chauffage par le sol à l’aide d’un thermostat, de sorte à n’utiliser que la quantité d’énergie dont vous avez besoin. Le chauffage par le sol est donc plus économique que d’autres types de chauffage, comme les radiateurs par exemple.

Chauffe l’ensemble du sol de manière homogène

Le chauffage au sol est très efficace, car il chauffe tout le sol de manière uniforme. Cela contraste avec les systèmes de chauffage traditionnels, qui laissent souvent des zones froides. Le chauffage par le sol réagit aussi rapidement aux changements de température, vous pouvez ainsi être sûr que votre maison sera confortable à tout moment.

Inconvénients du chauffage par le sol

Coût élevé

Le coût élevé est le principal inconvénient du chauffage par le sol. L’installation d’un chauffage par le sol peut être coûteuse, surtout si vous choisissez un système hydraulique.

Il ne convient pas à tous les types de revêtements de sol

Le chauffage par le sol ne convient pas à tous les types de sol. Par exemple, les parquets ne sont pas adaptés, car ils ne sont pas de bons conducteurs de chaleur. Il faut également faire attention aux sols en pierre, parce qu’ils peuvent se fissurer dû à la chaleur.

Vous avez besoin d’un professionnel pour l’installer

Un autre inconvénient du chauffage par le sol est que vous avez besoin d’un professionnel pour l’installer. Cela signifie qu’il peut être difficile d’installer soi-même un chauffage au sol.

Combien coûte un chauffage au sol ?

Les dépenses initiales pour le chauffage par le sol sont relativement élevées, mais elles sont rentabilisées lorsque vous l’utilisez. En effet, la consommation d’énergie du chauffage par le sol est nettement inférieure à celle des radiateurs, car la température est constamment maintenue à un niveau bas.

Le chauffage au sol coûte entre 45 et 65 euros par mètre carré, fourniture, pose et main d’œuvre comprise (m²). Si le système est hydraulique (chaudière basse température ou à condensation, pompe à chaleur, etc.), ajoutez une chaufferie au montant. Par ailleurs, la dalle sur laquelle est construite l’installation doit être en excellent état de fonctionnement. Dans le cas de rénovations, il peut être nécessaire de poser de nouvelles chapes en béton avant d’installer le chauffage par le sol, il faudra donc ajouter un supplément de 20 à 30 € par mètre carré, sans compter la main-d’œuvre.