chantemur

Chantemur : l’histoire de cette marque

Chantemur est une marque spécialiste de la vente des accessoires de décoration murale destinés à changer l’atmosphère et à donner une sensation de nouveauté à votre intérieur. L’enseigne est créée en 1967 dans le nord de la France et compte au total 170 magasins. L’entreprise a été placée en redressement judiciaire puis en liquidation, entraînant la fermeture des magasins. Découvrez dans cet article, découvrez plus de détails sur l’histoire de cette enseigne.

Création de la marque Chantemur

Chantemur vous propose des accessoires pour la décoration de vos murs. Au fil des années, elle a su développer et imposer sa renommée qui est devenue internationale. L’enseigne est créée en 1967 par un entrepreneur maubeugeois du nom de Robert Drugmanne. La marque Chantemur est un réseau de 100 magasins, dès le départ, présent en France et dans d’autres pays de l’Europe.

Dans les années 1990, elle est la première enseigne française à commercialiser le papier peint intissé. Il s’agit d’un type de papier qui est constitué de fibres textiles compressées. Ceci le rend excellent pour dissimuler les déformations présentes sur vos murs. Il est résistant aux éraflures et aux environnements humides. Voici quelques types d’accessoires décoratifs proposés par la marque Chantemur :

  • Les papiers peints ;
  • Les stickers muraux ;
  • Les posters.

Dans le but d’atteindre une plus grande clientèle, la marque propose depuis les années 2000 ses produits sur Internet et augmente le nombre de magasins à 170. Ainsi, sans trop vous déranger, vous pouvez facilement et rapidement vous procurer un accessoire décoratif de l’enseigne Chantemur.

La marque et la particularité de ses produits

Si Chantemur figure parmi les enseignes au sommet du classement en matière de produits de décoration murale, c’est parce que cette marque possède des caractéristiques distinctives. Ses produits sont, en effet, adaptés à toutes les pièces et sans exception. Ils comblent toutes vos attentes en matière de goût et de style de décoration.

Au cours de ses nombreuses années, l’enseigne a su donner à sa clientèle la possibilité de personnaliser ses produits. Cela vous donne l’occasion d’obtenir un intérieur à votre image. Ce qui est plus intéressant avec les accessoires proposés par Chantemur, c’est qu’ils sont faciles à poser et à retirer. En plus de tous ces aspects, les produits de l’enseigne sont solides, tendance et précisément, de qualité.

Une procédure de sauvegarde en 2014

L’entreprise a rencontré plusieurs difficultés en 2014. Pour ce faire, Chantemur avait fait l’objet d’une procédure de sauvegarde. Plusieurs surfaces de vente sont ainsi scindées en deux. Les stocks sont alors transférés dans des espaces plus restreints. Cela a permis à l’entreprise de réduire les coûts locatifs et d’avancer. Dans cette même période, le look de l’enseigne est également modernisé.

Malgré toutes ces mesures adoptées, les responsables ont présenté en novembre une première feuille de route au tribunal de commerce dans le cadre du redressement judiciaire. L’objectif de ce plan est de reconstituer la trésorerie.

Un chiffre d’affaires en baisse

Dans ces conditions, l’inquiétude s’installe parmi les salariés. Il est donc difficile de savoir quel employé sera licencié, quel magasin va être fermé. En 2016, le chiffre d’affaires de la marque est évalué à 30 millions d’euros. Ce qui représente la moitié de son chiffre d’affaires au début des années 2000. Cela est dû à la baisse du marché du papier peint qui a donc provoqué des pertes.

Plusieurs magasins ont finalement été fermés et l’entreprise n’en compte désormais que 55 en France, dont six dans le Nord–Pas-de-Calais. L’enseigne est détenue par trois actionnaires, dont son président-fondateur qui conserve à 95 % les parts de la société.

L’entreprise est liquidée et tous les points de vente fermés

Il faut noter que Chantemur n’existe plus. Pour rappel, il est en redressement judiciaire depuis l’an 2018 et en absence de repreneur. La marque spécialisée dans la vente de papiers peints est donc placée en liquidation judiciaire le 11 mars 2019 par le tribunal de commerce de Lille Métropole. Celle-ci entraîne la fermeture des magasins et la suppression des emplois directs.

VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER :